400. En Automne

Dernier ajout : 18 novembre 2013.

Derniers articles

Mi Novembre 2013

Activité des merles : recherche de nourriture

Lundi 18 novembre 2013, par Jean-Pierre Jacob // 400. En Automne

En remontant à pied un chemin goudronné les traces d’activité sont bien visibles dans la partie centrale colonisée par les mousses ainsi que les traces des recherches sous les feuilles mortes, à la limite des bordures terreuses végétalisées A remarquer : les germinations abondantes. Lire la suite »

En automne

Sitta europaea et Corylus colurna

on prévoit l’hiver

Jeudi 4 octobre 2012, par Jean-Jacques Lacroix // 400. En Automne

Sitta europaea la sittelle torchepot et Corylus colurna Dans l’angle de l’œil un mouvement alerte ; que fait cette sittelle sur ce pot de menthe ? Un examen rapproché dévoile l’activité suspecte : Une noisette vient d’être stockée à coups de bec rapides, précis dans la partie meuble du pot sous quelques feuilles défuntes de cerisier le dominant ; stockée donc, on comprend que la saison avance et qu’il faut prévoir la raréfaction des ressources. Cette noisette est si inhabituelle que sa provenance (...) Lire la suite »

Après 3 mois d’observations

Enquête sur un phénomène ... suite

Observations d’automne

Dimanche 12 décembre 2010, par Jean-Jacques Lacroix // 400. En Automne

Sacrés champignons qui ne font rien comme tout le monde ! Après moult observations, le phénomène "d’absorption" ou, mieux peut-être, d’incorporation (voir la vidéo) de végétaux vivants (ou morts) au sein de leur propre organisme surprend sur le plan mécanique (processus de l’absorption) et sur le plan biologique (utilité ou hasard). Les mycorhizes se développant sur et dans les racines nous sont un peu connus (truffes, orchidées, arbres, etc..) mais peu visibles car souterrains. Ce phénomène n’est pas (...) Lire la suite »

Tachybaptus ruficollis, le grèbe castagneux

Dimanche 31 octobre 2010, par Jean-Jacques Lacroix // 400. En Automne

Au début on se demande si on a bien entendu, puis un second cri assez court, fluté , aigu à la façon d’un oiseau prédateur mais bien plus bref et moins "plaintif", confirme une présence inconnue ; l’inspection minutieuse de la cime des grands arbres morts de sècheresse ne révélant rien, pas même notre grand planteur de forêt de chênes le geai des chênes dont les talents d’imitateur sont souvent méconnus, on aperçoit mêlés à un quarteron de cols verts trois petites boules dont chacune fait, avec peine, le (...) Lire la suite »

Grâce à la beauté et le courage

Tout n’est pas perdu !

La conquête de l’espace.

Samedi 11 septembre 2010, par Jean-Jacques Lacroix // 400. En Automne

Ce petit film parle de lui-même : jjL Lire la suite »