10 jours de chasse en plus

Pauvres oies en migration : les élections sont proches

l’Aspas réagit

Vendredi 31 janvier 2014, par Jean-Pierre Jacob // 2. L’ASPAS dans le Lot : protection de la faune sauvage.

C’est encore Noël pour les chasseurs, grands protecteurs de la nature

Allez donc lire le communiqué de l’Aspas sur son site :.

Merci à l’Aspas Lot d’avoir communiqué la nouvelle si rapidement.

On était au courant de l’histoire qui se préparait depuis longtemps. Il suffit de fréquenter un peu les réseaux sociaux. Et à droite comme à gauche, nos dirigeants sont habiles à chasser les voix.

Sur le littoral de la Mer du Nord en particulier, on va tuer tout de suite les oies migratrices. Le plaisir d’abord. La loi çà passe après dans ce cas là.

Pendant ce temps là, dans la même région d’autres personnes soignent des phoques et les relâchent en bonne santé

Répondre à cet article