Une question

Erophila verna subsp. verna la drave printanière

de poils

Jeudi 4 avril 2013, par Jean-Jacques Lacroix // Brassicacées

Toujours modestes dans leur taille (une dizaine de cm) mais parfois très nombreuses dans leurs stations bien éclairées, chemins ou bord des chemins, pelouses sèches etc…On les remarquera encore pendant quelques jours.

JPEG - 315.2 ko
JPEG - 128.2 ko

En agrandissant on voit bien sur les bords (notamment à gauche) des tiges les poils composés.

JPEG - 143.3 ko
JPEG - 587.3 ko

Siliques plutôt allongées. Tige seule ou divisée depuis la rosette basale composée de feuilles non pétiolées, parfois avec quelques dents, poilues ; cette dernière caractéristique permet de la distinguer à coup sûr de sa voisine et contemporaine Erophila verna subsp. praecox qui lui ressemble beaucoup ; ces poils, chez la drave printanière (Erophila verna subsp. verna) donc, sont simples, doubles et triples alors que chez la drave précoce (Erophila verna subsp. praecox) les poils sont simples.

JPEG - 187.8 ko

Ici une vue moins détaillée mais qui donne une meilleure appréciation de la taille.

Là une vue par Erick Dronnet.

jjL

Répondre à cet article