Draba muralis L. la drave des murs

Dimanche 31 mars 2013, par Jean-Jacques Lacroix // Brassicacées

La drave des murs fait aussi partie de ce cortège de petites plantes à fleurs blanches qui se ressemblent par leur port, leur couleur et seule la densité parfois les fait sortir de l’anonymat ;

mais quelques caractères permettent de les distinguer ; ici une tige toute droite qui, à chaque intersection, laisse pousser une petite feuille caractéristique car dentée et embrassante.

JPEG - 230.9 ko

La rosette basale est composée de feuilles ni pétiolées ou faiblement, ni embrassantes mais dentées ; sur toutes les parties (sauf sur les silicules) la plante présente une pilosité composée de poils simples.

JPEG - 201.5 ko

Sur notre terrain un peu aride elle a le courage de croître jusqu’à 20cm mais reste loin des records du demi-mètre et plus. Un autre aspect sur internet.

jjL

Répondre à cet article