Projet éolien à Laramière : l’avifaune du lac de Bannac en péril

Jeudi 14 mars 2013 // 10. Projets éoliens contestables : le débat dans le Lot.

Le Lac de Bannac, géré par la commune de Martiel et Laramière, réserve magnifique de faune sauvage sur l’ensemble du plan d’eau et ses abords. Site d’intérêt écologique exceptionnel.

En cours de classification Réserve Naturelle Volontaire sur la partie Sud-Ouest (10 hectares). Riche en végétation aquatique (herbiers de Renouée amphibie) et hygrophile, particulièrement attractifs pour l’avifaune aquatique.

Site très important d’espèces avifaune (117 observées) nidification d’oiseaux d’eau qui sont rares dans le département du Lot, tels le râle d’eau ou la Foulque macroule. Présence printanière du Héron Pourpré pouvant laisser envisager une future reproduction de cette espèce. Fréquentation du lac, lors des migrations ou en hivernage de plusieurs espèces protégées (sarcelle d’hiver, la bécassine des marais, la cigogne blanche et noire, la grande aigrette, l’échasse blanche, etc…) Zone périphérique de nature essentiellement bocagère, riche en haies et possédant une avifaune diversifiée comptant également quelques espèces remarquables.

Il faut absolument protéger ce site et l’intégrer dans les Espaces Naturels Sensibles.

Voilà ce qui nous attend si nous ne défendons pas ce site contre les promoteurs industriels. Et grands parc éoliens. Protégeons notre Biodiversité, nos écosystèmes, du projet de parc éolien à LARAMIERE.

N’oublions pas les chauves-souris, espèce particulièrement fragile aux éoliennes…Beaucoup de mortalité près de ces parcs éoliens…. La première éolienne envisagée se trouverait à 1 km à vol d’oiseau du LAC DE BANNAC. Moins de chauve-souris donc augmentation du nombre de moustiques.