Botanistes amateurs et professionnels se rassemblent

Avril 1854 Création de la Société Botanique de France

Dimanche 10 mars 2013, par Jean-Pierre Jacob, Site Lot Nature - Admin. // 200. Histoire de la Botanique dans le Lot

Le 12 Mars 1854, 15 botanistes se réunissent au domicile d’Antoine PASSY, membre de l’Institut et ancien sous secrétaire d’Etat au Ministère de l’Intérieur, en accord avec le Directeur des Forêts Louis GRAVES, avec le projet de fonder la Société Botanique de France. Les 15 botanistes, qui se connaissent tous, et s’apprécient, vont constituer un premier Bureau le 23 Avril 1854. Ce Bureau organise la Société pour démarrer les travaux scientifiques le 24 Mai, dans le local de la Société Géologique de France, créée depuis et qui a servi de modèle.

Le premier Président est Adolphe BRONGNIART (1801 -1876) membre de l’Académie des Sciences et professeur à Paris au Museum d’Histoire Naturelle

Un des deux Vice- secrétaires est PUEL, docteur en médecine ( 4 docteurs parmi les fondateurs)

La botanique des années 1850 est marquée par un développement important du nombre de botanistes amateurs dont les nombreuses découvertes intéressent les professionnels. Il faut donc les rassembler tous pour échanger dans une société savante nationale. Ceci sous l’influence de Jacques GAY (1786- 1864), botaniste d’origine suisse à la tête d’un remarquable carnet d’adresses, dont des hommes politiques, et qui a constitué un herbier important avec lequel il peut aider à leur demande de nombreux botanistes.

La SBF est reconnue d’utilité publique par le décret du 17 Août 1875. Les directions d’étude sont données à la SBF par A. BRONGNIART : étudier le régne végétal dans toutes ses parties ; applications de la botanique à la culture, à l’industrie et à la médecine ; distribution géographique des végétaux ; histoire du régne végétal pendant les périodes géologiques ; favoriser l’étude de la botanique dans les départements et y prévoir des séances extraordinaires afin de rédiger de véritables monographies régionales.

La liste des premiers membres de la SBF rassemble quelques botanistes régionaux et lotois : HERETIEU, inspecteur des contributions directes à Montauban, Albert IRAT, substitut du procureur impérial à Cahors ( on les retrouve nommés dans le Catalogue de PUEL) , Charles DES MOULINS (1796- 1875) Président de la Société Linnéenne de Bordeaux à Langeais près de Bergerac, Victor PERSONNAT alors employé des contributions directes à St- Flour, puis St Céré en 1855 et qui va publier alors en 1858, puis en 1860 dans le Bulletin des listes d’espèces à rajouter au catalogue de PUEL

Rappel : le département du Lot ne sera visité qu’en mai 1961 au cours de la session Périgord Quercy animée par Robert VIROT (1915- 2002)( qui étudie la flore de la Guyenne centrale ; le compte rendu est publié en 1962 dans le Tome 109 du Bulletin. Il constitue un document indispensable à qui veut découvrir la Flore du Lot, non plus sous forme d’un simple catalogue d’espèces, mais en utilisant le vocabulaire et les concepts d’une phytosociologie encore en construction.

Répondre à cet article