Au courrier du jour, dans ma messagerie :

Cahors- Bégoux : une réaction et une conférence de presse prévue Lundi matin

A 10h, près du parking non loin du point P.

Jeudi 6 septembre 2012, par Jean-Pierre Jacob // 903. Les alignements d’arbres le long des routes : D911 Bégoux : 36 Platanes abattus au 26 Septembre 2012

Un premier message : la réaction d’un responsable du service de l’environnement dans une ville bien française, qui a le souci- normal au 21° siècle- de respecter le plus possible la réglementation concernant la vie animale et végétale urbaines

Quoi ?

Boucher les cavités arboricoles ?

Mais c’est de la destruction d’habitat ! Et tant qu’on ne sait pas de quelles espèces de chauves-souris il s’agit, on peut s’attendre à ce que ce soit peut être des chiroptères protégés (voire d’intérêt communautaire : la plupart le sont). En tout cas, c’est indispensable de déterminer les espèces concernées avant de faire quoi que ce soit !

Mais que fait la DREAL MIDI PYRÉNÉES ? Elle dort ?

Tout cela mériterait de saisir les agents de l’ONCFS qui sont assermentés pour faire respecter la loi !

A tout hasard, je rappelle aussi que la France a signé en 1993 la convention EUROBATS

Deuxiéme message : un appel à se mobiliser pour expliquer l’opposition à cet abattage d’un habitat de chauves souris avant inventaire précis.

Conférence de presse lundi prochain à 10 heures sur le rond point proche du parking de POINT P, route de Cahors à Bégoux ( presse écrite, radios locales, FR3) Appel à présence nombreuse.

P.-S.

Confidence du petit diable à Lot Nature : Lundi, il va rester bien accroché à son Pont Valentré sur le site de la Mairie de Cahors. . Il n’aime pas les conférences de presse. C’est un diable "normal".

Répondre à cet article

1 Message