une rencontre exceptionnelle

Des oedicnemes sur les plateaux

un oiseau discret

Mercredi 25 juillet 2012, par stef // Oiseaux de France, dans le Lot (46)

Lors d’une promenade comme tant d’autres, voila un oiseau qui se dérobe discrètement en piétant au ras du sol.

Ma curiosité m’amène a tenter une approche mais le terrain découvert me laisse peu de chance. Je crois, de loin, reconnaitre un perdreau mais son comportement est étrange…. le doute m’envahissant je décide de repasser mais cette fois avec ma voiture en roulant au pas . Les animaux se méfiant moins des voitures tant qu’elles ne s’arrêtent pas.

Soudain…je réappercois cet oiseau a la lisière d’un maïs…je m approche délicatement et stoppe a l’endroit ou il est entré dans la parcelle. Et…quelle surprise…en cherchant des yeux au raz du sol, d apercevoir un œil énorme a 50 cm de hauteur.

En fait de perdreau…cet oiseau était perché sur de très grandes pattes et se tenait immobile a 2 mètres de moi….un grand coup tendu non moins immobile. Moi qui l’avais pris pour un perdreau tant sa façon de piéter au ras du sol lui était semblable….

Ma surprise fut totale quand celui-ci se sentant repéré…pris son envol. Son envergure me subjugua (environ 1 mètre pour le plus grand).

J’avoue sans honte l’avoir pris pour une outarde même si ce battement d’aile si particulier et qui les caractérisent ne m’était apparu.

Branle bas de combat …….

Je préviens la LPO et l’ONCFS. Ces derniers décidant de venir identifier l’oiseau, nous voila partis sur ces traces .

Nous stoppons devant la parcelle et après quelques recherches…. il était la…. cet étrange oiseau long sur pattes et au long cou se tenait à 30 mètres posé tel un …..vanneau !!!!.

C’était…

…. un œdicnème criard !

Lors de cette sortie "officiellement" encadrée, il nous a été permis d’apercevoir un poussin ! Certes tout duveteux mais qui marchait très bien ! Malheureusement la brièveté de cette apparition ne nous permit pas de le photographier ! snif…

Enfin…lors d une énième tentative de clichés, nous avons eu la chance d’apercevoir le couple dont l’un était au nid. ( supposé !? du fait de la posture de l’oiseau caché et de la présence du petit dans le même secteur, moins de 5 mètres, quelques jours auparavant)

Regardez bien quelques rangées de maïs plus a droite….

Enfin…après m’être demandé pourquoi on les appelaient œdicnèmes criards, quelques pages et bandes son plus tard. …me voila dans leur secteur a essayer de les entendre…effectivement….ils crient ! comme l’atteste l’enregistrement présenté ! (effectué avec du matériel amateur)

MP3 - 732.6 ko

A priori ces sons sont émis quand les oiseaux se rappellent tous les quart d heure environ Il faisait nuit mais les sources des cris montraient clairement le déplacement des oiseaux…j’étais a moins de 100m du nid.

P.-S.

Voici présentés, de façon fort simple, ces habitants peu communs de nos régions…….