Comptage des Milans royaux hivernants lotois hiver 2011/2012.

Milan royal Milvus milvus

Samedi 14 janvier 2012, par Daniel Pareuil // Oiseaux de France, dans le Lot (46)

Je voudrais remercier tous les participants au comptage du dortoir d’Aynac, ainsi que ceux que la santé a bloqués ou qui n’ont pas pu venir pour différentes raisons.

Nous étions dix pour compter, nous avions quatre télescopes terrestres ou lunettes, des portables et des voitures pour s’abriter.

Le samedi 7 janvier 2012 à partir de 16h00, la visibilité n’était pas fameuse et il bruinait.

Nous avons choisi un seul poste d’observation, cela était suffisant.

En effet, lorsqu’il pleut, les Milans royaux se regroupent davantage, arrivent et rejoignent le dortoir plus tôt.

Donc, en toute chose, il y a toujours du bon, à nous de le saisir.

4 3 individus ont été comptés en toute sérénité par le groupe. Bravo !

J’avais présenté les photos de juvénile et adulte en toutes positions au groupe pour une éventuelle comptabilisation. Mais la mauvaise visibilité ne rendait pas la chose aisée. Un juvénile a été observé en pré-dortoir.

Nous avons apprécié le petit envol général des Milans royaux avant qu’ils gagnent le dortoir.

Il nous manquait seulement les lueurs orangées du soleil couchant.

Ce sera pour la prochaine fois !

Le dimanche 8 janvier 2012, je suis retourné sur le site d’Aynac pour essayer d’obtenir un ratio juvéniles/adultes.

J’ai pu compter 45 individus, ce qui confirme le comptage précédent du 7 janvier 2012.

Sur un échantillon de 26 individus en pré-dortoir, j’ai compté 23 adultes et 3 juvéniles seulement. Mes résultats de décembre se confirment.

Par rapport à l’hiver 2010/2011, le nombre d’individus est moindre d’environ une dizaine. Cela est relatif car à la mi-décembre, le même nombre d’individus que l’an dernier fréquentait le dortoir. Il y a peut-être eu un mouvement vers d’autres dortoirs.

Par contre le ratio juvéniles/adultes de l’hiver dernier était plus important. Espérons qu’il n’en sera pas ainsi sur les grands dortoirs. C’est un point vital pour la survie de l’espèce.

Pré-dortoir (Aynac) (46), le 12/01/2012, Daniel Pareuil.

Adulte à gauche et juvénile à droite.

Répondre à cet article

2 Messages de forum