L’Oreillard gris, Plecotus austriacus

Vendredi 5 août 2011, par Clément Menuet // Chauves-souris

Trouvé mort sur le sol de mon atelier ; c’est la 1ère fois que j’en voyais un ; j’étais plus habitué aux Rhinolophes (Rhinolophus euryale) qui gîtent dans la grange. C’est l’occasion de faire quelques observations anatomiques de ce petit mammifère du genre Chiroptère, de la famille des Vespertillionidés.

JPEG - 376.5 ko

Il mesure 7 cm de la queue à la pointe des oreilles, dont 3 cm pour ces pavillons si développés, dont on peut voir la finesse de leur peau translucide.

JPEG - 289 ko

L’aile repliée et la patte à 5 doigts.

JPEG - 437.4 ko
JPEG - 320.5 ko

Sa toison ventrale blanche, son museau fin et ses organes d’écholocation, dont ce petit pavillon pointu à l’intérieur de l’oreille qui est nommé "tragus".

JPEG - 300.5 ko

Son aile dépliée avec la membrane qui relie les doigts et que l’on nomme "patagium".

JPEG - 302.7 ko

L’étrange structure de ses pattes. Et l’on voit que c’est un mâle.

Lien web utile : http://www.antiopa.info/109-chauve-…

Répondre à cet article

2 Messages de forum