Rapaces

Circaète Jean Le Blanc : lire Dire Lot Mai 2011

Circaetus gallicus

Samedi 16 avril 2011, par José GAS // 555. Oiseaux.

Circaète Jean Le Blanc (Circaetus gallicus)

Ordre : Accipitriformes Famille : Accipitridés

Taille : 62 à 67 cm ; Envergure : de 170 à 190 cm

Photos prises le 16 Avril 2011 par JG au-dessus d’une Zone de Nidification dans les environs de Cahors (Lot)

JPEG - 421.7 ko
JPEG - 477 ko
Période : du 18 mars au 16 juin. Risques très importants.

Du 18 mars au 11 avril, le couple se fixe sur un point précis en vu de se reproduire. L’aire est construite ou restaurée. Les oiseaux fréquentent beaucoup les abords du nid. Ils se livrent à une série d’interactions sociales d’importance majeure. Si elle vient à être interrompue, la ponte peut ne pas avoir lieu, l’accouplement peut être refusé. Les oiseaux peuvent déménager en catastrophe dans un autre site mal choisi ou mal approprié.

Du 1er au 20 avril, les pontes sont produites.

Du 11 avril au 27 mai, c’est la période d’incubation. L’œuf est couvert en permanence. Tout dérangement provoque l’envol du couveur. L’œuf exposé a alors beaucoup de probabilités d’échec : mort de l’embryon prédation (corvidés ; martre…). Un seul dérangement de 2 à 3 heures peut anéantir la reproduction jusqu’à l’année suivante. Un abandon de ponte ou un échec dû à un dérangement paraît provoquer la désertion de l’aire concernée, la saison suivante. Enfin, un œuf mort peut être couvé pendant plus de trois mois. Ceci a une incidence négative sur l’état physique du couveur (manque d’activité ; sous-alimentation) qui doit entreprendre une migration de 4000 à 5000 km.

Pour Infos : Cycle annuel du Circaète Jean Le Blanc

PDF - 9.7 ko

Répondre à cet article

1 Message

  • Circaète Jean Le Blanc 7 mai 2011 17:41, par Jean-Pierre Jacob

    Un article illustré de Pierre Sourzat dans le numéro de Dire Lot qui vient de paraitre début Mai : la présence du Circaete dans le Lot est détaillée avec un entretien avec Nicolas Savine qui a inventorié les lieux de nidification du Circaete dans le Lot avec Vincent Heaulmé ( superbe dessin de ce dernier…)

    Bon article de synthése pour les lecteurs non spécialistes (j’en suis) qui me permet de suivre à peu près les conversations et les remarques de mes petits camarades ornithologues de Lot Nature :
    ex.

    1) IL vient de revenir ; IL est donc présent cette année

    2) LE COUPLE a déménagé après le passage bruyant de 3 quads (tiens j’avais lu dans le journal que les quads respectaient la nature…)

    3) une battue dans ce coin et les CIRCAETES f…. le camp..( remarque : c’est une façon originale de gérer la nature : il y en a bien d’autres ; voir rubrique forêt, chasse etc….)

    JPJ

    Répondre à ce message