Brassicacées : dans la série des discrètes,

Erophila verna subsp.verna, la drave printanière

une très discrète spécialement bienvenue

Lundi 7 février 2011, par Jean-Jacques Lacroix // Brassicacées

Dans la série des discrètes, très discrète cette Brassicacée (famille des choux anciennement crucifères) car ses fleurs blanches aux 4 pétales profondément découpés (on pourrait penser à 8 pétales) ne dépassent pas les 5mm et la hauteur ici ne culmine qu’autour de 3cm. Le diamètre de la pièce de 20cts d’Euro (2,2cm) et le chaume donnent une idée de grandeur de la plante.

JPEG - 266.9 ko
JPEG - 357.4 ko

Sur cette photo on peut apercevoir les fruits (siliques) en pleine croissance.

JPEG - 208.3 ko

Erophila vient du Grec Eros (printemps) et phylos (ami) ce qui est, en plein milieu de l’hiver, un encouragement sérieux vers les beaux jours. Davantage ici.

Répondre à cet article