Afin d’entendre au plus près les oiseaux chanteurs, les aider à s’installer chez nous

Le pot à étourneau

Souvenir d’une tradition néerlandaise

Jeudi 29 juillet 2010 // Oiseaux de France, dans le Lot (46)

A Lot Nature, on s’occupe bien des étourneaux . Daniel vient de nous aider à les reconnaitre dans un article récent.

Erica et Lucas Blom utilisent une reproduction moderne de l’ancien pot à étourneaux néerlandais pour aider le rougequeue noir à nicher, ce qui crée une animation toujours distrayante, et les oiseaux nombreux à s’activer autour de la maison composent un décor inattendu et très agréable pour le visiteur. Ils nous offrent ainsi leur témoignage

REPLIQUE D’UN POT D’ETOURNEAU EN FAIENCE, à partir de 1400

Ce modèle, avec un trou sur un côté, était connu depuis 1922 (il avait été trouvé dans la tourbe) . Puis on l’a retrouvé à Amsterdam en 1940 pendant la restauration d’une façade .

Auparavant on mangeait les étourneaux.

Aux Pays Bas et en Belgique cette pratique est connue dès les années autour de 1400. Elle a duré jusqu’en 1887.

Depuis cette année, chez nous, un couple de rougequeue noir s’est installé dans ce pot.

A cette date, le couple a niché pour la deuxième fois.

C’est donc aussi une possibilité d’aider les oiseaux chanteurs.

Erica et Lucas BLOM

Répondre à cet article