Société Française d’Orchidophilie

Atlas des Orchidées de France

F.Duzak, D.Prat

Mercredi 19 janvier 2011, par Jean Dauge // 1. Cartographie des Orchidées du Lot

Depuis 1972 la SFO s’est mobilisée pour la réalisation d’une répartition des Orchidées de France. La publication en 1983 de la Répartition des Orchidées indigènes de France a constitué un préalable reconnu par le ministère de l’Environnement qui a donc passé officiellement commande en 1987 d’un inventaire des Orchidées avec pour objectif final la réalisation d’un atlas.

L’Atlas des Orchidées de France vient d’être publié.

Il était attendu avec impatience (depuis près de deux ans) par les Botanistes, orchidophiles notamment. C’est un ouvrage collectif de la Société Française d’Orchidophilie (SFO), avec François Dusak et Daniel Prat comme Coordinateurs.

JPEG - 131.4 ko

Cet Atlas est la conclusion du vaste inventaire des Orchidées de France, commandé depuis 1987 à la SFO par le ministère chargé de l’Environnement. C’est le Service du Patrimoine naturel du Muséum national d’histoire naturelle qui a été le partenaire technique désigné par le ministère.

Cet inventaire repose sur un réseau de cartographes départementaux mis en place par la SFO. Ils ont la charge d’organiser la collecte de l’information et de la transmettre à la SFO qui, dans un deuxième temps la confie au Muséum. Ces cartographes peuvent être des particuliers, des Associations, des Conservatoires botaniques…

Plus de 3000 personnes ou organismes ont œuvré à cet inventaire qui regroupe plus de 420000 données transmises donc à la SFO puis au Muséum.

Ce bel ouvrage se présente sous forme d’un gros (et grand) livre de 400 pages, publié par les Editions Biotope, dans la collection Parthénope ; il fait partie des Publications scientifiques du Muséum.

 Dans la partie introductive sont indiqués : l’historique de la cartographie, les implications sur la gestion des populations d’Orchidées, les zones de répartition biogéographique de ces plantes, les menaces et protection.
JPEG - 274.5 ko
 L’Atlas n’est pas une Flore mais chaque monographie est superbement illustrée par deux ou trois photos caractéristiques. Pour chaque taxon est indiqué une carte détaillée, la répartition globale, l’écologie et le classement Liste Rouge nationale selon les critères UICN.
JPEG - 341.1 ko

Une petite critique peut être faite sur le choix des couleurs des différentes zones d’altitude. En effet les cercles noirs de présence sont parfois peu visibles dans les zones d’altitude élevée, elles aussi foncées. Dans ce cas mieux vaut les observer avec une bonne lumière.

JPEG - 397.4 ko
JPEG - 331.3 ko

Les Auteurs ont parfois fait le choix de ne pas présenter des cartes séparées pour des taxons difficiles, sujets encore à discussion :

ex. : le cas d’Ophrys arachnitiformis. Ils y rattachent l’O. occidentalis Scapaticci et Demange (= O. exaltata subsp marzuola P. Geniez, F. Melki et R. Soca) alors qu’ils le séparent dans l’OFBL 2ème édition.

A noter que P. Delforges l’inclut lui aussi dans arachnitiformis.

 En annexes sont présentés également :

* les Conservatoires botaniques

* le nombre de relevés et de stations par taxon

* le classement des différents taxons selon les catégories et critères de l’UICN et leur niveau de protection

* la liste des taxons menacés et leur niveau de protection.

Dans son introduction, Pierre Laurenchet, Président de la SFO pense que cet Atlas va permettre aux Orchidophiles de compléter leurs connaissances d’assurer le suivi des stations de lancer des actions de protection sur des sites menacés d’aider les pouvoirs publics dans leur politique environnementale.

Cet ouvrage va certainement constituer une référence (notamment de date)…

Mais tout évolue…

Et de plus la recherche cartographique n’est pas terminée dans plusieurs départements dont le Lot, où elle continue de façon régulière, intensive et efficace (voir sur ce site à la rubrique Orchidées).

Atlas des Orchidées de France. Biotope, Mèze (Collection Parthénope)

Muséum national d’Histoire naturelle, Paris, 400p. (40 €)

Jean DAUGE

Répondre à cet article