Pacifiste, écologiste radical, un mathématicien mythique retiré en Ariège.

Disparition d’Alexandre Grothendieck (1928-2014)

Samedi 15 novembre 2014, par Jean-Pierre Jacob // 810. Environnement : choix de textes à lire.

Il est mort à 86 ans (pour moi, c’est un aîné de 8 ans !)

C’est un mathématicien " de génie"

C’est un écologiste "historique". Cet aspect là me touche fortement. En 1970, il a fondé le petit groupe" Survivre et vivre" dont "l’objectif est de mobiliser les savants contre la bombe atomique, l’énergie nucléaire et les dérives de la science en général" ( R.Cans), et qui ne dépasse pas 1973.

Une biographie dans le Monde

Les dernières années de sa vie à Lasserre, près de St Girons, en Ariège : un article dans la Dépêche

Des précisions supplémentaires sur Planète sans visa, le site de Fabrice Nicolino

Une étude récente de "Survivre et vivre", De la critique de la science à l’Ecologie historique sous la direction de Céline Pessis.

Son livre "Récoltes et semailles" , le "mille pages"

Des précisions supplémentaires dans Reporterre « Pour Grothendieck, l’urgence écologique était devenue plus importante que les maths »

P.-S.

Remi Fraisse, Alexandre Grothendieck : deux disparitions voisines, dans le temps et dans l’espace Midi Pyrénées. Le sens de leurs vies, si différentes, a une direction commune pour moi, semble t’il .

Répondre à cet article