Ségolène Royal et le loup : ça n’est pas triste en ce moment.

Les moutons se promènent sans protection, le loup se nourrit facile, l’Etat gère (!)

Et ça inspire des auteurs ou des préfets

Dimanche 13 juillet 2014, par Site Lot Nature - Admin. // 2. L’ASPAS dans le Lot : protection de la faune sauvage.

Suivant les visions de leur ministre, le préfet et le directeur du Parc Naturel n’aiment pas le loup, ni la législation européenne ; alors ils farfouillent et s’embrouillent , devant le rappel à l’ordre européen et réglementaire des associations de défense de la nature.

Cliquer pour lire mieux ce "chef d’oeuvre administratif"

PNG - 280.8 ko
PNG - 366.5 ko

P.-S.

D’autres liens :

par exemple Buvette des Alpages

et pour montrer que ces histoires de loup sont de vieilles histoires qui passionnent toujours les Français, même très jeunes