Seconde mention de cette fougère pour le département du Lot

Anogramme à feuilles minces

Anogramma leptophylla (L.) Link, 1841

Lundi 31 mars 2014, par Wilfried Ratel - SNL // 1064. Flore du Lot.

Observation et rédaction de l’article par Émilien Henry

En faisant une prospection bryologique à Faycelles à la mi-mars, j’ai trouvé une petite centaine de frondes de la fougère Anogramma leptophylla pas très loin de l’ancienne voie ferrée.

Elle a la particularité d’être la seule fougère européenne a avoir sa fronde (=la fougère telle qu’on la voit) qui soit annuelle : elle se redéploie tous les ans à ce moment-ci de l’année pour redisparaitre entièrement en été après avoir fructifié. Elle profite ainsi d’une période où beaucoup d’espèces ne se sont pas encore développées ou n’ont pas encore produit leurs feuilles. De cette manière, elle peut capter une part de lumière que d’autres ne captent pas encore.

Son prothalle (=gamétophyte, contenant les organes mâles et femelles) peut être également visible à cette période de l’année. Il correspond à une petite lame verte guère plus grosse qu’une pièce de 20 cents qui peut facilement être confondu avec une mousse du groupe des hépatiques à thalle. Curieusement, nombre d’entre elles colonisent les mêmes milieux que notre fougère. Nous pouvons citer ici Mannia androgyna, Corsinia coriandrina, Lunularia cruciata, Targionia hypophylla et Riccia cf. warnstorfii.

Cette petite fougère très élégante semble méconnue du Lot : les ouvrages spécialisés n’en font pas mention bien qu’on la retrouve dans la vallée du Lot aveyronnaise, notamment sur les murets bordant les vignes du Fel (près de Vieillevie). Renseignements pris auprès d’un spécialiste, Michel Boudrie, elle a été en fait déjà été découverte une fois en 2011 par Nicolas Leblond en vallée du Célé. C’est donc sa seconde mention départementale.

Émilien Henry

Répondre à cet article

3 Messages de forum